Rechercher

Sauter dans le vide : une libération !

Je ne vous en ai pas encore beaucoup parlé, et pourtant c'est un grand changement qui s'annonce : j'ai démissionné, et je saute dans le vide. J'ai créé mon autoentreprise autour de l'écriture, et je vais m'y consacrer pendant les prochains mois. ✍




Comment en suis-je arrivée là ?

Je suis ingénieur de formation. 🤓 J'ai travaillé 4 ans sur des sujets très intéressants autour de l'environnement. Puis, j'ai eu besoin d'un nouvel élan, et j'ai changé de travail au milieu du premier confinement.

🌿 Mon nouveau poste était plein de promesses : responsabilités, salaire valorisant, tâches variées... mais je suis vite entrée dans la désillusion. La mission ne m'intéressait pas tellement, et je n'arrivais pas à trouver du sens à mon travail.


Alors quoi ?

J'ai réfléchi pendant plusieurs mois. Je n'ai pas l'habitude d'abandonner sur un coup de tête. Mon travail me nourrissait et c'était une bonne situation. Mais me faisait-il VIVRE ? 🌸

J'ai fini par répondre à cette question par : non. Je luttais constamment, la moindre tâche me demandait une énergie considérable, je râlais contre tout. J'étais dans la survie.


Partir, mais pour quelles perspectives ?

🤔 Peser le pour et le contre, poser une décision m'a pris six mois. Quitter mon travail m'inquiétait. J'avais l'expérience de la recherche d'emploi, et ce n'est facile ni en travaillant en parallèle ni après avoir rompu son contrat.

D'ailleurs, j'étais usée par mes dernières années de travail sans saveur, sans envie.


La solution a fini par s'imposer à moi comme une évidence. 💁 Depuis toujours, je rêve de me consacrer à l'écriture. Pourquoi pas maintenant ? J'ai la situation parfaite pour ça : quelques économies, pas de famille à charge, et des parents sur qui je peux compter.


Une libération

Bien sûr que se jeter dans le vide a un côté inquiétant. Mais depuis que j'ai démissionné, mon moral remonte en flèche. Je quitte mon travail le 8 janvier. J'ai des idées plein la tête, et j'ai hâte de pouvoir m'y consacrer ! 🔥Alors, est-ce que ça suffira pour monter une entreprise pérenne ?

Pas sûr. Il est même certain que ce sera difficile.

Mais je vais tout donner.

Et j'aurai essayé.

J'aurai donné sa chance à un rêve qui ne m'aurait jamais quittée.

J'aurai tué mes regrets, qui j'en suis sûre m'auraient poursuivie jusqu'à la retraite.

Et si mes revenus ne me suffisent pas pour vivre, j'aurai au moins développé un projet qui me tient VRAIMENT à cœur. 💚


Finalement, je crois que j'ai choisi le chemin le moins risqué pour moi : prendre une respiration pour ne pas me noyer !

98 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Margot de Jubécourt

  • Facebook
  • Instagram
  • Spotify noir Icône
  • YouTube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now