top of page

Demain



La nuit s’effondre en noirs sur la clarté du jour,

Étouffant la braise sous un manteau de cendres.

Ténèbres et silence s’étirent jusqu’à fendre

Le ciel en étoiles, d’un sillon de labour.


L’obscurité est douce à mon cœur asséché

Par le soleil du jour, aveuglant et brûlant.

Lassée de me battre, je suis comme une enfant

Qui, bordée dans son lit, se laisse dériver…

Et je pense à demain qui m’est une promesse,

Comme une ardoise vierge à l’aube du matin :

Un roman à écrire, une mission sans fin

M’appelant à semer d’un sourire la liesse.

Demain est un serment ! demain est une joie

Dès le premier sursaut. Quand mon cœur endormi,

Piqué de stridence, chutera du lit

Et voudra se terrer, battant tout son émoi,

Je me relèverai. Il n’est nulle paresse

Assez ferme pour me détourner de ce but :

Aimer et pardonner au plus fort de la lutte,

Dénicher des sourires, extirper des tendresses

Aux plus grandes colères et aux indifférences.

Le combat est ardu, mais à l’épuisement

L’espoir succède encore, obstiné et ardent.

Je veux jouer ce jour en merveilleuse chance.


コメント


bottom of page