Rechercher

Demande-lui pardon



Demande-lui pardon, mets un genou à terre, 

Autrefois, souviens-toi, tu savais bien le faire. 

Mets-y tout ton amour, fais-le à ta manière, 

Mais renverse vite ce jeu de solitaires. 

Vous pourrez bien creuser chacun à votre place 

En espérant briser vos barrières de glace, 

Par quel heureux hasard vos efforts, vos audaces 

Se joindraient-elles si vous n’êtes pas en face ? 

Ne crois pas que mes mots sont pour toi un reproche ; 

Ils sont une recette, un bon conseil d’approche. 

D’ailleurs, tu noteras dans ta dure caboche : 

Ils s’adressent à tous deux pour bannir l’anicroche 

Que cela ne te laisse aucun mauvais prétexte 

Pour fuir ce grand devoir. Qu’importe le contexte 

C’est à toi, à toi seul qui connaîtra ce texte 

De poser aussitôt l’indispensable geste. 

Fais cesser sur-le-champ cette éternelle guerre : 

Demande-lui pardon, mets un genou à terre, 

Use tes mots d’amour et tes chants de prière, 

Ce temps d’humilité te fera tenir fier. 

Tu pourras espérer à la fin de tes mots 

Un merci, un pardon, un je t’aime nouveau, 

Un souffle délicat qui brûlera vos maux 

Et qui vous remettra sur la route du beau. 

Lors, vous pourrez à deux tracer votre chemin 

Dans la roche tenace, creuser de vos mains 

Un canal de la mer au ciel bleu de demain, 

Et naviguer sur l’eau vers les mêmes desseins. 

Allons, n’as-tu pas hâte ? Mettez genou à terre, 

Demandez-vous pardon à votre humble manière, 

Envoyez donc valser ce jeu de solitaires ! 

Autrefois, souviens-toi, vous saviez bien le faire.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2020 Margot de Jubécourt

  • Facebook
  • Instagram
  • Spotify noir Icône
  • YouTube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now